Quelle est la température idéale pour moins consommer d’énergie ?

Publié le : 17 juin 20226 mins de lecture

Le chauffage et la climatisation représentent une part importante de la consommation d’énergie dans les pays industrialisés. Il est donc logique de se demander s’il est possible de réduire cette consommation en ajustant la température de nos intérieurs.

Plusieurs études ont été menées à ce sujet et les résultats sont plutôt contradictoires. Certaines suggèrent que la température idéale pour économiser de l’énergie est de 20°C, d’autres de 22°C ou encore de 26°C.

Dans cet article, nous allons essayer de démêler le vrai du faux en prenant en compte différents facteurs qui peuvent influencer la consommation d’énergie pour le chauffage et la climatisation.

Les facteurs qui influencent la consommation d’énergie.

Il existe plusieurs facteurs qui peuvent influencer la consommation d’énergie lorsqu’on ajuste la température de son intérieur.

Parmi eux, on peut citer :

  • La hauteur sous plafond : plus la hauteur sous plafond est élevée, plus il faudra de chauffage ou de climatisation pour maintenir une température agréable.
  • L’isolation : une bonne isolation thermique permettra de réduire la consommation d’énergie, quelle que soit la température choisie.
  • Le nombre de personnes présentes dans l’espace à climatiser : plus il y a de personnes, plus il faudra de climatisation pour maintenir une température agréable.
  • La présence d’animaux : les animaux ont un effet sur la température de l’air, il faudra donc ajuster la climatisation en conséquence.
  • La présence de plantes : les plantes peuvent aider à maintenir une température agréable dans une pièce, il faudra donc moins de climatisation.
  • La présence d’appareils électroniques : les appareils électroniques peuvent produire de la chaleur, il faudra donc ajuster le chauffage en conséquence.
  • Le type de chauffage ou de climatisation utilisé : certains systèmes de chauffage ou de climatisation sont plus économes en énergie que d’autres.
  • La température extérieure : plus il fait froid à l’extérieur, plus il faudra de chauffage pour maintenir une température agréable à l’intérieur.

La température idéale de 18 à 20 degrés

La température idéale pour réduire la consommation d’énergie est de 18 à 20 degrés. En effet, plus la température est basse, plus la consommation d’énergie est élevée. Ainsi, en réduisant la température de votre maison de 2 degrés, vous pouvez réduire votre consommation d’énergie de 5 à 10%. De plus, il est important de savoir que la température idéale pour le confort est de 21 degrés. Ainsi, en réglant votre thermostat à 21 degrés, vous réduirez votre consommation d’énergie tout en étant confortable.

En été, il faut laisser entrer la chaleur naturelle du soleil pour se réchauffer

En été, il faut laisser entrer la chaleur naturelle du soleil pour se réchauffer. En effet, en été, la chaleur naturelle du soleil est suffisante pour chauffer l’intérieur de votre maison. Cela permet de réduire votre consommation d’énergie et de faire des économies.

En hiver, il faut fermer les volets pour éviter les courants d’air froids

L’hiver est une période de l’année où il fait froid et où il est nécessaire de se protéger du froid. Fermer les volets est une façon de se protéger des courants d’air froids. Cela permet également de conserver la chaleur dans la maison. La température idéale pour moins consommer d’énergie est de 20 degrés. Cependant, il est recommandé de baisser la température de quelques degrés lorsque vous n’êtes pas à la maison afin de réduire votre consommation d’énergie.

Les températures idéales pour moins consommer d’énergie sont entre 18 et 20 degrés Celsius.

Questions fréquentes sur l’économie d’énergie

Quels sont les gestes éco-responsables pour réduire sa consommation d’énergie ?

Il y a plusieurs gestes éco-responsables qui permettent de réduire sa consommation d’énergie. Parmi les plus courants, on peut citer :

  • L’utilisation de produits éco-énergétiques : on privilégie les appareils électroménagers et les ampoules économes en énergie.
  • L’isolation thermique de son logement : on s’assure que les murs, les fenêtres et les portes sont bien isolés pour ne pas laisser s’échapper la chaleur.
  • La réduction de la température intérieure : on évite de chauffer inutilement son logement en baissant la température lorsqu’on s’absente ou qu’on dort.
  • L’utilisation de véhicules économes en énergie : on privilégie les véhicules électriques ou hybrides.
  • La limitation de l’utilisation des appareils électriques : on évite de laisser fonctionner inutilement les appareils électriques et on les éteint complètement lorsqu’on a fini de s’en servir.

Plan du site